3 jours à Tokyo – itinéraire

Tokyo, c’est la plus grande ville du monde en termes de nombre d’habitants. Tokyo, c’est haut en couleurs, c’est extravagant, c’est High Tech, c’est traditionnel, c’est excentrique, c’est tout ça à la fois. Vous pouvez vous balader dans les rues et voir des filles vous interpeller habillées comme dans un manga pour faire la pub de leur café ou commerce, ou des personnes habillées en cosplay sauf que c’est leur tenue quotidienne mais aussi des femmes en Yukata, la tenue traditionnelle japonaise. Aussi, il y a tout type de commerce, des choses inimaginables : des restaurants où vous serez servi par des robots, des bars à manga et chats en même temps, des stations de jeu sur 10 étages et j’en passe. Je vais énumérer certaines des visites que vous pouvez faire en 3 jours (personnellement j’ai pris plus de temps mais c’est faisable). 

 

Où dormir

Mustard Hotel Asakusa 1.  15€ par personne la nuit pour un lit en dortoir où vous avez une sorte de cabine qui se ferme par des rideaux. Dans les lieux communs, il y a une kitchenette avec micro-ondes et bouilloire, un sauna, des bains chauds et froids. Vous pouvez louer des Yukata (tenues traditionnelles japonaises) pour 500 yens soit moins de 5€ la journée. Le quartier d’Asakusa est parfait, il est ancien et typique, très bien relié par les transports en commun.

 

Plat hostel keikyu asakusa karin : 35€ la nuit chambre double donc tarif pour deux personnes, salle de bain commune, quartier Sumida.

Comment se déplacer

Les transports en commun à Tokyo, comme dans de nombreuses villes du Japon, est bien plus compliqué que les systèmes dont nous avons l’habitude, car plusieurs entreprises détiennent les différentes lignes. Mais une fois qu’on a compris comment ça marche, ça devient facile. Les prix sont différents en fonction de la ligne et de la distance. Souvent, dans les stations, vous ne choisissez pas votre destination pour acheter le ticket, mais son tarif (ça dépend encore des stations). Ce que je fais personnellement c’est que j’ouvre google maps, je cherche mon itinéraire en transport en commun, et l’application me donne le trajet ainsi que le tarif. Vous pouvez aussi utiliser l’application Tokyo subway. Sinon, j’utilise la carte du réseau de transports, qui donne aussi les tarifs.

Quelques faits et règles

          Il y a des toilettes gratuites dans les stations

          Il y a le wifi

          Les transports sont d’une ponctualité hors norme

          Il faut faire la queue pour entrer dans les wagons

          Il faut marcher à gauche

          Ne pas manger à l’intérieur

          Il y a certaines rames réservées aux femmes

          Il me semble qu’il n’est pas possible de payer avec sa carte bancaire, prévoir des espèces

Tickets à l’unité : vous ne pouvez pas les acheter à l’avance car les tarifs varient en fonction du trajet.  Si vous faites plusieurs trajets dans la journée, il y a des alternatives moins chères.

Cartes rechargeables : il y a deux cartes de transport rechargeables en vente qui sont Pasmo et Suica et sont valides sur l’ensemble du réseau. Vous les créditez, et vous bipez la carte quand vous prenez les transports. Vous pouvez aussi les utiliser dans certains commerces. Vous paierez légèrement moins cher certains trajets avec ces cartes.

Tickets de métro 24h : C’est rentable si vous comptez prendre les transports de nombreuses fois. C’est 800 yens (environ 6,7€) sur un jour, 1200 (environ 10€) sur deux, 1500 (environ 12,5€) sur trois. Vous ne pouvez prendre que le métro avec ce ticket (les transports de Tokyo ne se résument pas au métro) mais il vous ramène quasiment partout même si ça peut prendre un peu plus de temps pour certains trajets.

Mes explications découlent de mes expériences, mais si vous voulez avoir des explications plus complètes et précises allez sur cette page, c’est un guide du train et métro à Tokyo. 

Jour 1

Toutes ces sorties sont à une distance piétonne les unes des autres (pour personnes aimant et pouvant marcher) J’ai organisé l’itinéraire dans ce sens afin que vous passiez la soirée à Shinjuku. Si vous souhaitez passer la soirée à Shibuya, faites cet itinéraire mais dans l’autre sens. Faites juste attention au fait que le parc de Shinjuku ouvre à 9h et ferme à 16h30. Aussi, pour la vue du Mont Fuji, il faudra le faire en journée. 

maps.google.fr

 

Commencez tôt le matin, allez voir le fameux Shibuya crossing (gratuit), le passage piéton le plus utilisé au monde. Ça grouille, après chaque feu, ça recommence, toujours autant de monde. C’est incroyable. Il y a un centre commercial avec tunnel juste au-dessus (gratuit), montez-y pour avoir cette vue du haut.

Ensuite, allez vous promener dans le quartier de Shibuya

Depuis Shibuya, marchez jusqu’à Harajuku (environ 20 minutes de marche) qui est le quartier de la mode de la jeunesse tokyoïte. Ici, vous verrez de nombreuses personnes habillées en cosplay. 

De là allez au parc Yoyogi (gratuit) c’est juste à côté. C’est un très beau parc, un poumon vert dans Tokyo, où il est très agréable de se promener, et il y a des temples à l’intérieur.

Par la suite, marchez (environ 35 minutes) jusqu’à Shinjuku Tokyo Metropolitan Government Building (gratuit) pour voir le Mont Fuji depuis Tokyo, si le ciel est dégagé (je n’ai pas de photos).

De là, marchez environ 20 minutes pour atteindre le Parc de Shinjuku Gyoen (entrée 200 yen, 1.7€, fermeture 16.30). C’est un très beau parc traditionnel japonais, très vert et rose avec des petits pontons sur les lacs et cours d’eau. 

Ensuite, allez au Golden Gai (environ 15 minutes de marche depuis le parc) qui est le vieux quartier de Shinjuku, à maisons et cafés traditionnels. 

Enfin, de Golden Gai, en moins de 10 minutes essayez d’atteindre le grand Godzilla sur un bâtiment (tapez godzilla head dur votre GPS), et promenez-vous dans le quartier de Shinjuku qui est haut en couleurs, où vous verrez parmi les choses les plus improbables que vous n’avez jamais même imaginé. 

Jour 2

Toutes ces sorties sont à une distance piétonne les unes des autres (pour personnes aimant et pouvant marcher), si vous logez à Asakusa vous n’aurez pas besoin de prendre de transports cette journée. Si vous souhaitez passer la soirée à Asakusa, faites cet itinéraire mais dans l’autre sens. 

 

maps.google.fr

Commencez tôt le matin par la Tokyo Skytree (payant, de mon point de vue ce n’est pas un must). C’est la tour la plus haute du Japon et une des plus haute du monde, vous pouvez y monter afin d’avoir une vue sur tout Tokyo. Les tarifs diffèrent, vous aurez toutes informations sous ce lien.  

De là, marchez 20 minutes jusqu’au quartier d’Asakusa. Si vous décidez de ne pas faire la Skytree, commencez par cette étape (de là vous verrez la tour au loin). C’est un quartier riche d’artisans et de petites rues typiques. Allez voir le temple Senso-ji (entrée 1000 yens soit environ 8,3€, je n’y suis pas rentrée, je me contente de faire l’extérieur qui est déjà intéressant). Dans le marché de la rue commercante Nakamise qui y emmène, buvez un thé matcha à 100 yens (0.85€) et dégustez les petites spécialités comme les mochi. 

Perdez-vous dans les petites rues traditionnelles du quartier, notamment dans la rue Dembo in-dori et les alentours.

A environ 30 minutes de marche d’Asakusa, vous pouvez aller au Parc d’Ueno (gratuit). Il est très beau, malheureusement je n’ai que peu de photos à vous partager. 

A l’intérieur de ce parc, allez visiter le musée National de Tokyo (entrée 620 yens soit environ 5€). Horaires, 9h30-17h. Dernière admission à 16h30. Je vous recommande d’aller dans ce musée, vous allez apprendre beaucoup sur l’histoire du Japon, j’ai particulièrement aimé le fait de voir les tenues originales des samurais, ainsi que les pièces d’art antiques japonaises. 

Près du musée national, toujours dans le quartier d’Ueno, il y a une rue avec de nombreux magasins vintage de marques à bas prix. Je n’ai pas le nom de cette rue, mais je pense que c’est Ameyoko. Je vous mets l’entrée de la rue en photo (une des trois photos du carrousel d’images ci-dessous), comme ça vous pourrez demander votre route. 

Jour 3

Toutes ces sorties sont à une distance piétonne les unes des autres (pour personnes pour personnes aimant et pouvant marcher). 

maps.google.fr

Commencez par le Marché au poisson Tsukiji. C’est le marché de poisson de la ville. De mon point de vue, c’est un incontournable à Tokyo. Vous pourrez y dégustez de très bons produits frais de la mer. Je vous conseille ce restaurant (photo ci-dessous). Le marché pour les professionnels a déménagé mais les commerces, restaurants et échoppes sont restées. Allez-y tôt le matin. Les prix des plats sont assez élevés.

De là marchez 30 minutes environ jusqu’au palais impérial et ses jardins (entrée gratuite). Je n’ai pas de photos de l’intérieur.

Allez ensuite à Akihabara à environ 35 minutes à pied du palais. C’est le quartier électronique, de jeux vidéo, et d’informatique. Montez dans une des tours Sega si vous voulez jouer à tout type de jeux vidéo.

Sur la route, arrêtez-vous au premier Manga bar, il y en a partout. Ce sont ces cafés où vous pouvez lire un manga.

Enfin, choisissez de passer la soirée dans le quartier qui vous a le plus plu. 

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Translate »