Indonesie

Trois semaines en Indonésie

Généralités

Dates :  mai 2019.

Avec ? en famille puis à deux

Température : chaude mais prévoir des vêtements chauds pour les sommets des volcans

Formalités d’entrée : aucun visa n’est demandé pour les citoyens français. 30 jours autorisés sur place.

A savoir : à Bali et Lombok, nous étions 4 et donc les prix étaient toujours divisés de sorte que lorsque nous prenions un Grab ou Gojek (Uber local), ça ne nous revenait à rien par personne. Cependant, si vous êtes seul, la note peut vite grimper. Aussi, les transports via ces applications ne sont vraiment pas chers en Indonésie, ça n’a rien à voir avec les prix français.

En mai 2019, c’était le ramadan, de nombreux commerces sont fermés la journée.

Introduction

Nous avons passé trois semaines en Indonésie entre Lombok, Bali et Java. Nous y avons séjourné pendant le ramadan, et l’Indonésie est le pays au monde qui compte le plus de musulmans. La journée,  presque tout est fermé, et ça commence à vivre après le coucher du soleil (vers 17h30 à cette période). L’île de Bali est moins concernée comme elle est à majorité Hindouiste. Etant nous-même jeûneurs, nous avons souvent été invité par les habitants afin de rompre le jeûne à leur table. Ça a donc été pour nous une très belle expérience de voyager en Indonésie pendant le mois du ramadan. Au coucher du soleil, les habitants se retrouvent à la mosquée où ils mangent tous ensemble, chacun apportant quelque chose à partager. En dehors de cela, je dois dire que l’Indonésie est un très beau pays qui jouit d’une très grande diversité culturelle. J’aimerai beaucoup y retourner afin d’explorer les régions un peu moins visitées. Je vais vous présenter ci-dessous mon itinéraire de trois semaines, avec les lieux à visiter, où loger, l’accès entre les différentes régions, le tout toujours de manière économique.

Une semaine à Lombok

Accès depuis Bali

          En speedboat, le prix est d’environ 25€

          En vol depuis l’aéroport Denpasar, le prix est d’environ 25€

          En slowboat depuis Padangbai, le prix est de 48000 Rp soit 3€. Pour aller à Padang bai depuis l’aéroport de Bali, vous pouvez négocier un taxi sur place pour 250000 Rp soit 15€ (il y en a pour 1h30 de route).

Le bateau lent est de loin la solution la plus économique. Il met 5 heures environ pour arriver au port de Lembar à Lombok. Une fois à Lembar, prenez un taxi que vous pouvez toujours négocier pour aller à votre destination. Cependant, si vous avez une puce locale, vous pouvez aussi utiliser Grab ou Gojet (équivalent de Uber, ça ne coûte vraiment rien en Indonésie). Le taxi vous coûtera environ 10€ si vous négociez bien pour plus d’une heure de route.

Lombok est une petite île à côté de Bali, encore peu touristique. Elle contient à mon avis tout le charme de Bali sans la horde de touristes et les gens qui veulent tout vous vendre à tout prix. Contrairement à Bali, l’île est en grande majorité musulmane. Sur place, nous avons loué une maison près de la ville de Mataram qui est la plus grande ville de Lombok, elle se situe côté Ouest et centre. La maison était située dans un quartier vraiment typique, où nous n’avons pas croisé le moindre touriste. Il y a tout ce qu’il faut autour : champs de riz pour les balades, marchés pour les courses… et pleins d’enfants qui jouent. 

Comment se déplacer sur place

Nous avons fait la totalité de nos déplacements via Grab.

Où se loger

Anugrah House Lombok :  Nous êtions 4 et avons loué cette maison pour 19€ par nuit. Il y avait 3 chambres, cuisine équipée et jardin. Une chambre contient 2 lits doubles et la clim, les deux autres un lit double et ventilateur. Le quartier et calme et vraiment sympa. Le propriétaire est top, il nous a aidé à acheter une carte sim et nous a aidé à faire les courses au marché.

Que faire

Les chutes de Benang Stokel et Benang Kelambu. L’entrée est payante et le prix varie en fonction du nombre de personnes que vous êtes et du nombre de chutes que vous voulez voir. En effet, il y a 4 chutes dans le parc. Nous étions 6 et nous avons décidé de voir deux chutes, nous avons dû payer 60000/personne soit environ 4 euros. Si vous souhaitez voir les deux chutes restantes, on vous demande de prendre un guide car elles sont difficiles à trouver. Les deux chutes que nous avons visitées nous ont largement contenté, surtout la plus grande c’est à dire Benang Kelambu. C’est une des chutes le plus belles que j’ai eu l’occasion de voir dans ma vie. En effet, ce n’est pas une chute qui sort de montagnes ou rochers, mais elle sort du milieu d’une végétation très luxuriante et riche. Si vous allez à Lombok, vous vous devez d’aller voir cette chute. Vous pouvez vous y rafraîchir, et à proximité ils ont construit un bassin alimenté par l’eau des chutes où vous pouvez vous baigner. C’est une très belle marche pour y arriver.

Les îles Gili du Nord. Nous sommes allés à Gili Air et Gili Meno. Lorsque vous arrivez au port de Bangsal prenez le bateau lent pour Gili Air, le prix est de 14000 Rp soir moins d’1€ et le trajet dure 15 minutes. Sur cette Île, nous avons rencontré quelqu’un qui nous a proposé un tour de bateau pour 700000 Rp soit environ 42 euros pour 6 personnes ce qui ne nous revenait pas cher par personne, et pour 4 heures. Le bateau disposait d’une glace au sol afin que l’on puisse voir les poissons sans forcément sortir. Le matériel de snorkeling était fourni. Nous avons fait du snorkeling sur la côte de Gili T et à Gili Meno, afin de voir entre autres les tortues et les statues sous l’eau. Sachez que vous pouvez faire cela par vous-même de manière beaucoup plus économique en prenant les bateaux lents entre les différentes îles. 

Le centre islamique de Lombok. Très belle mosquée animée, certainement la plus grande de l’île. J’y étais pendant le ramadan, c’était très vivant il y avait de nombreuses animations comme des chants religieux dans la cour. 

Le marché de Mataram : C’est comme un grand souk où vous pouvez acheter tout type d’affaires. C’est parfait si vous voulez acheter des souvenirs. C’est beaucoup moins cher que Bali.

La forêt des singes : Puncak Pusuk Pass, Batu Layar. Vous allez traverser un col et au bout il y a un chemin que vous pouvez prendre dans la forêt, avec une descente qui vous amènera directement dans un temple Hindou. Cette forêt est bordée de singe, alors rangez bien vos affaires si vous ne voulez pas vous faire suivre. Nous avons eu de la chance ce jour-là d’assister à une fête annuelle. 

Les îles Gili du Sud, moins visitées que celles du Nord, valent vraiment le détour, malheureusement je n’y suis pas allée.

Pour retourner à Bali depuis Lombok, il faut suivre le même chemin expliqué en introduction en sens inverse.

Une semaine à Bali

 

Personnellement, et au risque d’en choquer certains, je ne suis pas tombée sous le charme de Bali. Si j’avais su ce que c’était j’aurais organisé mon voyage autrement, j’aurai passé plus de temps à Java. Je vais vous faire part tout de même de mon itinéraire. Vous pouvez aussi vous déplacer en Grab ou Gojek, cependant, dans certains endroits  très touristiques comme Ubud, les conducteurs alors que le prix est affiché refuseront de vous prendre à ce prix là et voudront vous faire payer plus cher. 

Ubud

Incontournable de Bali, capitale culturelle de l’île, vous y verrez de nombreux temples, même intégrés dans les hôtels. C’est simple, ils sont partout.

Où dormir

Suandi House Ubud : très bel hôtel avec cour et temple intérieur, grandes et belles chambres doubles avec salle de bain privée, eau chaude et clim, petit-déjeuner garni inclus et à peine 15 minutes de marche du centre culturel pour seulement 10€ la nuit.

Que faire

Temple Pura Taman Saraswati (gratuit) : c’est un très beau temple, typique, avec des bassins aux fleurs de lotus à l’intérieur. 

Une multitude de temples (gratuits), je ne vais pas tous vous les lister d’autant plus que je ne suis pas fan de suivre les monuments inscrits sur une liste mais je préfère flâner et entrer dans les monuments qui se présentent sur ma route. Les femmes ne peuvent pas entrer pendant leurs menstruations.

Palais royal Puri Saren Agung (gratuit) : très beau palais à architecture typique, composé de plusieurs bâtiments historiques et royaux.

Plantations de café (gratuit) – attention, nous avons eu la mauvaise surprise de découvrir comment leur fameux café était fabriqué : en enfermant des animaux dans des cages pour récupérer leurs excréments. Chacun ses principes, je ne juge pas, je préviens simplement afin que vous décidiez par vous-même d’y aller ou pas. 

Tegalalang, les magnifiques rizières (gratuit). Elles sont à 20 minutes d’Ubud, juste à côté de la plantation de café mentionnée ci-dessus. On en prend plein les yeux tellement cette rizière est grande et bien entretenue. 

Campuhan Ridge Walk (gratuit) : une ballade très agréable le long de vallées et champs de riz, les vues sont superbes. 

Sidemen

Sidemen est un village qui se situe à environ 45 minutes d’Ubud. Il jouît d’un cadre magnifique entre rizières, jungle et rivières et est très peu touristique. C’est le lieu parfait pour se reposer. Il suffit de se balader dans la nature sans but particulier, vous trouverez forcément des beaux paysages, forêts de bambous, rizières à étages… Faites attention néanmoins quand vous vous promenez, il y a de personnes qui se baignent ou se lavent nues, il faudra détourner le regard.  C’est le lieu que j’ai préféré à Bali, et le cadre de notre hôtel pied dans la rivière en admirant les lucioles la nuit a rendu ce séjour magique.

Comment y aller

Depuis Ubud, nous avons négocié un taxi pour 250000 Rp soit 15,5€.

Où dormir

Pondok Tepi Sungai : pour 13,5€ vous avez une chambre magnifique. Elle est faite de baies vitrées et vous avez l’impression d’être au milieu de la nature même lorsque vous êtes allongés. Il y a la rivière en face et vous pouvez tout le temps entendre l’eau qui ruisselle. Il y a même une piscine. Le soir, regardez la forêt, vous pourrez voir de nombreuses lucioles, un paysage sorti d’un conte de fées. Le personnel est aux petits soins. Ci-dessous les photos.

 

Que faire

Malheureusement, nous n’avons rien cherché sur internet et nous avons trouvé de belles choses un peu au hasard, que je n’ai pas noté. Je vais donc vous mettre des photos et vous pourrez demander aux habitants où se trouvent lieux. Sidemen est vraiment petit, ils sauront forcément vous aiguiller. 

Cascades de tukad cepung  sur la route entre Sidemen et Kuta. 

Kuta

Nous avons passé 3 jours à Kuta. C’est une ville que j’ai trouvé sans grand intérêt, c’est bien si vous aimez faire la fête ce qui n’est pas notre cas. Vous pouvez aller à la plage, faire du surf ou vous baigner, faire les magasins… par contre pour manger c’est top, il y a une multitude de restaurants locaux bon marché et nous avons même mangé avec l’habitant. 

Où dormir

Wisma Pelangi Sriwijaya : j’ai adoré cet hôtel. Il n’a rien de spécial mais le personnel était très sympathique. Pour 8€ la nuit, nous avions la chambre double avec clim salle de bain privée eau chaude et terrasse. Il est à environ 30 minutes de marche de la plage, 30 de l’aéroport, 15 du centre. Si vous devez vous rendre à l’aéroport c’est donc parfait, vous pouvez marcher ou prendre un Gojek pour environ 1,5€. 

Les volcans de Java

 

Je vais tout vous expliquer sur la manière d’aller explorer les fameux volcans Kawah Ijen et Bromo de la manière la plus économique en partant de Bali, sans passer par une agence. 

De Kuta à Java

Prenez un Gojek jusqu’à la station Ubund Terminal (environ 60000 Rp soit 3,7€). De là, prenez un bus pour Gilimanuk (50000 Rp soit 3€). Au port de Glimanuk, le ferry part toutes les 15 minutes, dure 40 minutes et coûte 8000 Rp (0,5€). Vous arrivez à Banyuwangi.

Où dormir à Banyuwangi

Puri Made 2 Homestay  près du port. La chambre double avec petit-déjeûner coûte 75000 Rp soit environ 5€. 

Où manger

Regardez la carte que vous voyez sur la photo ci-dessous et essayer de retrouver le restaurant de cette agence. Le propriétaire est extrêmement gentil, et il a beaucoup d’enfants, donc beaucoup de bouches à nourrir. Nous avons bien sympathisé avec. 

Kawah Ijen

Pour visiter le Kawah Ijen, nous sommes partis avec notre hôtel et avons payé 275000 Rp (17€) par personne. Le trip inclut le voyage aller/retour, les masques à gaz, la lampe torche, le guide, les frais d’entrée du parc qui coûtent à elles seules 100000 Rp (6.5€). Donc si vous faites le calcul, vous verrez vite que ce prix est très rentable car quand on déduit l’entrée du parc au final la sortie organisée nous coûte moins de 11€.

La sortie commence à minuit, nous sommes arrivés vers 1h30 du matin et avons commencé la randonnée à 2h, heure d’ouverture du parc. La montée a pris environ 1h30. Il fait très froid là-haut, donc habillez-vous bien chaudement et prenez un k-way. Les guides font néanmoins un feu en arrivant au sommet afin que nous puissions nous réchauffer.

Le lieu est magnifique et nous avons pu contempler un des plus beaux ciels que je n’ai jamais vu. On voit des étoiles par milliers ainsi que la voie lactée. Et à l’aube, on commence enfin à voir le volcan qui est entouré d’un paysage sublime.

Sur le chemin du retour, vous croiserez de nombreux travailleurs du soufre, qui portent des charges considérables sur leur dos. N’hésitez pas à leur laisser des petits pourboires qu’ils prendront avec plaisir, vu les conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent pour quelques roupies.

Il y a une manière de réaliser ce trip un peu moins cher, vous devrez louer un scooter. Vous allez économiser 5€ environ.

Sur le chemin du retour, le guide nous a fait un arrêt pour voir des plantations de café
et  aux cascades air terjun jagir

Bromo

Nous avons fait le Bromo depuis Banyuwangi sans passer par une agence et de manière la plus économique possible, je vais vous expliquer chaque étape de façon détaillée.

1ère étape : Banyuwangi – Probolinggo

Si vous préparez ce séjour à l’avance, alors réservez le train Banyuwangi-Probolingoo dès maintenant pour avoir les billets à 30000 Rp (2€). Nous avons acheté le ticket le jour même et l’avons payé 88000 Rp. Le train est beaucoup plus rapide et confortable que le bus mais les billets partent très vite. Vous pouvez réserver via ce lien https://en.tiket.com/?twh=23401896

2ème étape : Probolinggo – Cemoro Lawang

Lorsque vous arrivez à la gare, cherchez les petits minibus jaunes et demandez-leur s’ils vont à la station de bus Bayu Angga. Le trajet coûte 5000 Rp soit 0,3€. De là, il y a le van qui attend de se remplir pour partir. Il faut être 15 pour que le van soit plein et pour un prix de 35000 Rp/personne soit 2,3€. Si vous ne souhaitez pas attendre, il faudra payer les places manquantes. Le trajet met environ 1h pour arriver à Cemoro Lawang. On peut vous demander de payer des frais de 10000Rp (0,7€) pour entrer au village mais lorsque nous sommes arrivés il n’y avait personne.

Jour 1 au Bromo

Là, arrivés au village, nous avons pris un homestay se nommant Ana. La chambre nous a coûté 150000 Rp et est très bien placée car nous sommes à 5 minutes de marche du point de départ des ballades vers le Bromo.

Le jour de notre arrivée, il était environ 15h et nous sommes directement allés monter le cratère du Bromo. Le gérant du homestay nous a montré le chemin à prendre gratuitement afin d’éviter de payer les frais d’entrée du parc qui s’élèvent tout de même à plus de 200000 Rp, voir plus de 300000 les weekends. Donc n’hésitez pas à demander à votre homestay où se trouve ce chemin. La route à pieds pour arriver au Bromo est fascinante, on se croirait dans un paysage tout droit sorti de mars. Arrivés en haut, nous avons un peu marché autour du cratère d’où se dégageait beaucoup de fumée.

Pour le retour, nous avons pris les services d’un chauffeur de scooter et avons payé 20000 Rp/personne (1,3€).

Jour 2 au Bromo

Le lendemain, nous avons décollé à 3 heures du matin pour aller contempler le lever du soleil sur le Bromo et les volcans voisins. Pour moi, ce paysage reste une des plus belles images que je garde de mon voyage en Indonésie et de ma vie toute entière. Prenez votre GPS et mettez le point de vue King Kong Hill qui est le plus haut. Si la marche est trop longue, vous pouvez vous arrêter au point de vue qui est environ 30 minutes avant King Kong sur la même route. Arrivés en haut, on pouvait encore un peu contempler les étoiles avant le lever du soleil. Et à l’aube, vous serez face à un des paysages les plus fascinants, une multitude de volcans dont certains qui crachent de la fumée. La brume est présente mais cela n’empêche en rien de voir les volcans, elle cache seulement le sol, petit à petit, elle se dissipe et vous verrez le paysage dans son intégralité. C’est une sortie à ne pas manquer. 

Budget – Conclusion

Budget: Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous (détail du budget jour par jour), en trois semaines nous avons dépensé à deux 534€ soit 217€ par personne soit une moyenne de 24€ par jour à deux donc 12 par personne. Ce montant comprend absolument toutes nos dépenses sur place.  Il ne comprend pas le vol pour arriver et sortir d’Indonésie, car nous étions déjà en Asie. C’est un des pays les moins chers que j’ai visité, 217€ pour 3 semaines sachant que nous ne nous sommes pas privés. Pour y arriver, nous prenons les logements les moins chers en chambre privée, nous ne mangeons que dans les petits restaurants locaux bon marché et nous prenons les transports locaux (nous utilisons aussi grab et gojek mais ca coûte vraiment rien en Indonésie). Si dans la colonne repas vous voyez qu’il n’y a rien certains jours, c’est parce que nous faisions parfois les courses au marché afin de cuisiner.

Conclusion: j’ai beaucoup aimé l’Indonésie, c’est un pays que je recommande de visiter car vous pouvez y trouver une très grande diversité de paysages et les habitants sont vraiment sympathiques. Nous nous sommes fait de nombreux amis sur place. Ma recommandation personnelle basée sur mon point de vue (certaines personnes ne seront pas d’accord) serait de ne pas aller à Bali et passer plus de temps à Java. 

 

Cet article a 3 commentaires

  1. Merci beaucoup pour ces informations elles me seront très utiles dans la planification de notre voyage en Indonésie !! Je me demandais qu’elle est la condition physique nécessaire pour monter les volcans ? Je suis en bonne condition physique mais pas à mon top disons !!
    Merci beaucoup 😊
    Laurie

    1. Bonjour Laurie. Pour le Ijen, il faut être en bonne condition physique parce que ca grimpe, mais franchement c’est accessible c’est pas une randonnée de l’extrême. Concernant le Bromo, pour monter sur le cratère c’est facile. Pour remonter au village, si tu est fatiguée il y a des personnes qui attendent avec leurs scooters et tu peux les payer pour qu’ils t’y conduisent. Pour le point de vue du Bromo, celui où tu vois tous les volcans d’en haut, c’est pareil ca grimpe beaucoup donc faut être en forme mais c’est largement faisable. Je te conseille de prendre plus de temps et partir plus tôt le matin afin de faire des pauses et arriver à temps pour le lever du soleil.

  2. Un gros merci pour ta réponse 😊

Laisser un commentaire

Translate »