Voyage au Japon : visites, logements, transports, prix et budget

Introduction

Je suis allée trois fois au Japon, deux fois seule et une fois à deux. La première fois seulement quelques jours à Tokyo en mai 2015 alors que j’étais en voyage en Corée du Sud. La seconde fois à Osaka, Kyoto et Uji en novembre 2018. Enfin la dernière fois Tokyo, Osaka, Kyoto, Uji et Nara sur deux semaines en septembre 2019.

Je Japon est une destination extraordinaire et magique, c’est un pays dont je suis tombée amoureuse. Ce n’est pas toujours facile, car il peut être très compliqué de communiquer avec les locaux, mais c’est tellement dépaysant. Au Japon, j’ai la sensation d’être dans une autre dimension. Je peux passer des heures juste à observer les gens et cela me contente. Sans parler des monuments, de la gastronomie, des paysages… Je pourrais y retourner 1000 fois je pense que je ne m’en lasserai pas. Il faut dire que j’ai un penchant pour l’art et la littérature nippone depuis ma plus tendre enfance, et cela influe surement sur mon intérêt pour ce pays.

Une chose à garder à l’esprit : voyager budget au Japon est difficile, mais pas impossible. Je vais vous donner quelques pistes afin d’y arriver.

Quelques informations importantes

Saisons

J’ai particulièrement aimé mon voyage à l’automne. En effet, les couleurs des arbres et des feuillages en ville et au niveau des temples rendent le voyage splendide. Je recommande donc totalement d’y aller pendant cette saison. Il n’y fait pas chaud, mais pas froid non plus, un gilet suffit. J’aimerai beaucoup y aller pendant la saison des cerisiers en fleurs, sans doute la prochaine fois.

Logements

C’est le budget le plus important au Japon, le prix des chambres d’hôtel peut être très cher. Cela dit, on peut trouver des auberges de jeunesse et des hôtels capsule à prix raisonnable. La première fois à Tokyo, j’ai logé au Shinjuku capsule hôtel pour 30€ par nuit, vous pouvez trouver des dortoirs beaucoup moins chers mais comme je voulais absolument rester à Shinjuku, j’ai mis les prix. La dernière fois à Tokyo, dans le quartier Asakusa, j’ai été dans un super dortoir pour 15€ la nuit. Les hôtels capsule sont une vraie expérience, je vous recommande d’y passer une nuit juste pour la vivre.  Dans le reste du Japon j’ai pris des auberges de jeunesse pour en moyenne 12-14€ par nuit ou des chambres doubles lorsque je n’étais pas seule. L’avantage au Japon est qu’ils sont très stricts sur l’hygiène, j’ai toujours eu des chambres et lits très propres. Sinon, vous pouvez dormir dans les Manga Kissa. Ce sont des magasins à Manga qui ont des matelas, vous payez à l’heure et ça peut vous revenir moins cher que toutes les autres options. Regardez cet article qui explique comment dormir dans un manga kissa.

Transports

En train. Si vous comptez explorer le pays, aller dans de nombreuses villes différentes, la solution la plus intéressante pour vous déplacer pourrait être le Japan Rail Pass. C’est un ticket de train qui vous permet de circuler dans tout le pays, en prenant presque tous les trains de manière illimitée. Pour 7 jours c’est 244€, 14 jours 390€. Lorsque vous allez commander votre JR pass, vous allez recevoir un coupon que vous activerez au Japon. Toutes les informations sous ce lien. Personnellement je ne l’ai jamais pris car dans mon cas ça n’en valait pas la peine. Je vous conseille avant de prendre un JR pass de vérifier le prix des bus et voir si ça vaut vraiment le coup de le prendre. Dans une même région, par exemple si vous allez de Osaka à Kyoto à Uji à Nara, les trains ne sont pas chers du tout. Mais certaines liaisons sont très onéreuses.

En bus. Sinon, si par exemple vous ne faites que Tokyo puis la région d’Osaka/Kyoto, il est plus intéressant de prendre le bus. Voici le lien vers le site Kosokubus.com.

Bons plans pour manger pas cher

Si vous voyagez en tout petit budget, se faire des restaurants au Japon peut être chose compliquée. Si vous souhaitez manger à bas prix, sachez que à la fin de la journée (vers 18-19h) les supermarchés cassent les prix de leurs plats préparés. Vous pouvez donc avoir des plats yummy à bas prix. Il y a aussi toujours l’option des nouilles instantanées. Même lorsque vous êtes de sortie vous pouvez en profiter car les supermarchés fournissent l’eau chaude et le couvert (mieux vaut toujours avoir votre couvert sur vous afin de ne pas créer encore plus de déchets). Aussi, chez 7/11, il y a des boîtes de gros sushi à 3€ environ les 5. Ils sont bien gros ça peut vous faire votre repas, et vous trouvez ce supermarché partout. 

Gastronomie

Comment aller au Japon sans parler de la gastronomie, c’est l’une de mes préférées au monde. Et cela est loin de se limiter aux sushis, comme on peut le penser en Europe. La cuisine nippone est très riche. Je ne vais pas vous énumérer tous les plats car de 1 je ne m’en souviens pas forcément et de 2 il y en a beaucoup trop. De plus, elle diffère en fonction des régions. J’ai mieux mangé à Tokyo que dans le reste du Japon, notamment au marché de poisson. Il faut y aller tôt le matin pour avoir du poisson fraichement pêché et cuisiné. Dans le marché de poisson de Tsukiji, il y a une multitude de très bons restaurants.

Tokyo

Tokyo, c’est la plus grande ville du monde en termes de nombre d’habitants. Tokyo, c’est haut en couleurs, c’est extravagant, c’est High Tech, c’est traditionnel, c’est excentrique, c’est tout ça à la fois. Vous pouvez vous balader dans les rues et voir des filles vous interpeller habillées comme dans un manga pour faire la pub de leur café ou commerce, ou des personnes habillées en cosplay sauf que c’est leur tenue quotidienne mais aussi des femmes en Yukata, la tenue traditionnelle japonaise. Aussi, il y a tout type de commerce, des choses inimaginables : des restaurants où vous serez servi par des robots, des bars à manga et chats en même temps, des stations de jeu sur 10 étages et j’en passe.

 

Où dormir

Un hôtel capsule à Shinjuku

Mustard Hotel Asakusa 1.  15€ par personne la nuit pour un lit en dortoir où vous avez une sorte de cabine qui se ferme par des rideaux. Dans les lieux communs, il y a une kitchenette avec micro-ondes et bouilloire, un sauna, des bains chauds et froids. Vous pouvez louer des Yukata (tenues traditionnelles japonaises) pour 500 yens soit moins de 5€ la journée. Le quartier d’Asakusa est parfait, il est ancien et typique, très bien relié par les transports en commun.

Plat hostel keikyu asakusa karin : 35€ la nuit chambre double donc tarif pour deux personnes, salle de bain commune, quartier Sumida.

Comment se déplacer

Les transports en commun à Tokyo, comme dans de nombreuses villes du Japon, est bien plus compliqué que les systèmes dont nous avons l’habitude, car plusieurs entreprises détiennent les différentes lignes. Mais une fois qu’on a compris comment ça marche, ça devient facile. Les prix sont différents en fonction de la ligne et de la distance. Souvent, dans les stations, vous ne choisissez pas votre destination pour acheter le ticket, mais son tarif (ça dépend encore des stations). Ce que je fais personnellement c’est que j’ouvre google maps, je cherche mon itinéraire en transport en commun, et l’application me donne le trajet ainsi que le tarif. Vous pouvez aussi utiliser l’application Tokyo subway. Sinon, j’utilise la carte du réseau de transports, qui donne aussi les tarifs.

Quelques faits et règles

  • Il y a des toilettes gratuites dans les stations
  • Il y a le wifi
  • Les transports sont d’une ponctualité hors norme
  • Il faut faire la queue pour entrer dans les wagons
  • Il faut marcher à gauche
  • Ne pas manger à l’intérieur
  • Il y a certaines rames réservées aux femmes
  • Il me semble qu’il n’est pas possible de payer avec sa carte bancaire, prévoir des espèces

Tickets à l’unité : vous ne pouvez pas les acheter à l’avance car les tarifs varient en fonction du trajet.  Si vous faites plusieurs trajets dans la journée, il y a des alternatives moins chères.

Cartes rechargeables : il y a deux cartes de transport rechargeables en vente qui sont Pasmo et Suica et sont valides sur l’ensemble du réseau. Vous les créditez, et vous bipez la carte quand vous prenez les transports. Vous pouvez aussi les utiliser dans certains commerces. Vous paierez légèrement moins cher certains trajets avec ces cartes.

Tickets de métro 24h : C’est rentable si vous comptez prendre les transports de nombreuses fois. C’est 800 yens (environ 6,7€) sur un jour, 1200 (environ 10€) sur deux, 1500 (environ 12,5€) sur trois. Vous ne pouvez prendre que le métro avec ce ticket (les transports de Tokyo ne se résument pas au métro) mais il vous ramène quasiment partout même si ça peut prendre un peu plus de temps pour certains trajets.

Mes explications découlent de mes expériences, mais si vous voulez avoir des explications plus complètes et précises allez sur cette page, c’est un guide du train et métro à Tokyo.

Que faire

Pour voir un itinéraire de Tokyo en 3 jours cliquez ici.

Shibuya crossing. C’est le passage piéton le plus utilisé au monde. Ça grouille, après chaque feu, ça recommence, toujours autant de monde. C’est incroyable. Il y a un centre commercial avec tunnel juste au-dessus (gratuit), montez-y pour avoir cette vue du haut.

Quartier de Shibuya. Promenez-vous entre les bâtiments colorés.

Harajuku. C’est le quartier de la mode de la jeunesse tokyoïte. Ici, vous verrez de nombreuses personnes habillées en cosplay. 

Parc Yoyogi à Harajuku. C’est un très beau parc, un poumon vert dans Tokyo, où il est très agréable de se promener, et il y a des temples à l’intérieur.

Entrée gratuite. Ouvert 24h/24.

Shinjuku Tokyo Metropolitan Government Building pour voir le Mont Fuji depuis Tokyo, si le ciel est dégagé (je n’ai pas de photos).

Entrée gratuite.

 08:30 – 17:00.

Parc de Shinjuku Gyoen. C’est un très beau parc traditionnel japonais, très vert et rose avec des petits pontons sur les lacs et cours d’eau.

Entrée 200 yens (environ 1.7€).

9 :00 – 18 :00 du 15 mars au 30 juin et du 21 août au 30 septembre.

9 :00 – 19 :00 du 1er juillet au 20 août.

9 :00 – 16.30 du 1er octobre au 14 mars. 

Golden Gai (environ 15 minutes de marche depuis le parc de Shinjuku) qui est le vieux quartier de Shinjuku, à maisons et cafés traditionnels. 

Quartier de Shinjuku. Essayez d’atteindre le grand Godzilla sur un bâtiment (tapez godzilla head dur votre GPS), et promenez-vous dans ce quartier haut en couleurs, où vous verrez parmi les choses les plus improbables que vous n’avez jamais même imaginé. 

Tokyo Skytree (de mon point de vue ce n’est pas un must). C’est la tour la plus haute du Japon et une des plus haute du monde, vous pouvez y monter afin d’avoir une vue sur tout Tokyo. Les tarifs diffèrent ainsi que les horaires, vous aurez toutes informations sous ce lien.  

Asakusa. C’est un quartier traditionnel riche d’artisans et de petites rues typiques. Perdez-vous dans les petites rues du quartier, notamment dans la rue Dembo in-dori et ses alentours. 

Temple Senso-ji dans le quartier Asakusa.

Entrée 1000 yens soit environ 8,3€, je n’y suis pas rentrée, je me contente de faire l’extérieur qui est déjà intéressant et est tout le temps ouvert.

Marché de la rue commercante Nakamise juste en face de Senso-ji, buvez un thé matcha à 100 yens (0.85€) et dégustez les petites spécialités comme les mochi. 

 

Parc d’Ueno (gratuit). Il est très beau, malheureusement je n’ai que peu de photos à vous partager.

Entrée gratuite. 06:00 – 23:00.

Musée National de Tokyo (entrée 620 yens soit environ 5€). Il se situe à l’intérieur du parc Ueno. Je vous recommande d’aller dans ce musée, vous allez apprendre beaucoup sur l’histoire du Japon, j’ai particulièrement aimé le fait de voir les tenues originales des samurais, ainsi que les pièces d’art antiques japonaises.

Entrée 620 yens (environ 5€).

09:30 – 17:00. Dernière admission à 16h30.

Magasins vintage près du musée national, toujours dans le quartier d’Ueno, il y a une rue avec de nombreux magasins vintage de marques à bas prix. Je n’ai pas le nom de cette rue, mais je pense que c’est Ameyoko. Je vous mets l’entrée de la rue en photo (une des trois photos du carrousel d’images ci-dessous), comme ça vous pourrez demander votre route. 

Marché au poisson Tsukiji. C’est le marché de poisson de la ville. De mon point de vue, c’est un incontournable à Tokyo. Vous pourrez y dégustez de très bons produits frais de la mer. Je vous conseille ce restaurant (photo ci-dessous). Le marché pour les professionnels a déménagé mais les commerces, restaurants et échoppes sont restées. Allez-y tôt le matin.

Palais impérial et ses jardins (entrée gratuite). Je n’ai pas de photos de
l’intérieur.

Entrée gratuite.

Fermé le dimanche.

9:00 – 11:15,  13:30 – 14 :45.

Akihabara. C’est le quartier électronique, de jeux vidéo, et d’informatique. Montez dans une des tours Sega si vous voulez jouer à tout type de jeux vidéo. 

Manga bar. Sur la route, arrêtez-vous au premier, il y en a partout. Ce sont ces cafés où vous pouvez lire des mangas.

Kyoto

Kyoto est une très belle ville pour découvrir la culture japonaise ancestrale. La ville regorge de petits joyaux bien cachés. En effet, Kyoto est pleine de temples, sanctuaires, jardins, ponts, palais. De ce fait, la ville est considérée comme la capitale culturelle du Japon. Il serait dommage de passer à côté lors de votre visite dans le pays du soleil levant. Pour voir un itinéraire de Kyoto en 2/3 jours cliquez ici.

Y aller depuis Tokyo 

De Tokyo à Kyoto : 4500 yens soit environ 37€ par personne. Vous pouvez les avoir moins cher sur le même site, seulement j’ai réservé trop proche du départ. Réservation faite sur Kosokubus.com.

Où dormir 

Attention, certains hôtels n’incluent pas la taxe de la ville dans le prix sur internet. Il se peut donc qu’on vous demande un supplément lorsque vous arrivez. La taxe est de 200 yens par personne par nuit pour les logements inférieurs à 20000 yens la nuit. 500 yens par personne par nuit pour les logements entre 20000 et 49999 yens. 1000 yens par personne par nuit pour les logements supérieurs à 50000 yens.

En dortoir 

Haruya Hostels Higashiyama. 1620 yens la nuit soit environ 13.5€ lit dans dortoir féminin dans maison traditionnelle.

En chambre double privée avec salle de bain commune

Guest house Murasaki. 1881 yens la nuit soit environ 16€ (ajouter la taxe de la ville à ce prix) Chambre double avec salle de bain commune.

Riverside takase. 4000 yens la nuit soit environ 33€ (ajouter la taxe de la ville à ce prix) chambre double avec décoration typique dans maison typique, salle de bain et cuisine commune, localisation parfaite car face à la rivière et à distance piétonne de la gare de Kyoto. 

Chambre au riverside Takase

Comment se déplacer

A Kyoto, la grande majorité des déplacements se font en bus. Dans la zone de Kyoto, un ticket de bus à l’unité coûte normalement 230 yens soit environ 2€ par adulte. Cependant, vous avez un « one day pass » qui vous permet de prendre le bus toute la journée en ville. Vous irez presque partout pour 600 yens soit environ 5€. Une des attractions principales, Fushimi Inari-Taisha, n’est pas accessible avec ce pass. Mais vous pouvez vous arrêter à la station la plus proche disponible dans le tarif et continuer à pied (environ 20 minutes). Vous pouvez acheter ce pass dans le bus directement mais il se peut qu’il n’en reste plus au chauffeur.

Si vous n’avez pas le pass ou la carte prépayée, vous paierez en espèces dans le bus (mieux vaut avoir le compte). On rentre par l’arrière du bus, et paie en sortant par l’avant du bus.

Toutes les informations détaillées sur les transports à Kyoto et les différentes options sous ce lien.

Sinon, si vous êtes bon marcheur, vous pouvez faire la plupart des sorties à pied.

Que faire

Pour voir un itinéraire de Kyoto en 2/3 jours cliquez ici.

Fushimi Inari-taisha. Sanctuaire, avec marche d’environ 4km où vous allez marcher au milieu de milliers de toriis. Je vous conseille d’y aller tôt le matin afin d’éviter la horde de visiteurs.

Entrée gratuite pour la randonnée.

Ouvert 24h/24.

Temple To-ji avec grande pagoda.

Entrée 500 yens.

08:00 – 17:00.

La gare de Kyoto. Montez les escalators jusqu’en haut, et vous aurez une superbe vue sur Kyoto.

Entrée gratuite.

Temple Nishi Honganji.

Entrée gratuite.

05:30 – 17:00

Faites une marche le long de la rivière. Tapez le nom « riverside takase » dans votre GPS. C’est un hôtel dans une rue longue, typique, avec la rivière qui la longe. Marchez jusqu’au palais impérial en longeant cette rue.

Palais et jardins impériaux. Vous pouvez vous restaurer à l’intérieur du complexe. La visite du palais est libre. 

Entrée gratuite (sauf maison du thé, 100 yens).

9:00 – 5:00

La visite des jardins impériaux doit se faire avec un guide. C’est gratuit. Lorsque vous allez à l’entrée des jardins, on vous dira à quelle heure commence la prochaine visite. Je vous conseille donc d’aller directement aux jardins, comme ça si la prochaine visite est dans une heure, vous faites le palais en attendant. 

Vous pourrez aussi aller dans une petite maison de thé sur l’eau dans le palais impérial, dans la cour du palais impérial. Apparemment elle n’est ouverte que les vendredi et samedi, l’entrée est de 100 yens. L’endroit est très paisible et magnifique. C’est la dernière structure existante de la famille Kujo. 

Shijo-dori, rue avec des magasins modernes, centres commerciaux, grandes enseignes. 

Higashiyama, quartier traditionnel à l’Est de Kyoto.

Ce quartier est très traditionnel, c’est un incontournable, de plus, il se trouve au pied des montagnes. De mon point de vue, c’est le quartier qui reflète le Tokyo ancestral que l’on s’imagine. Il y a des nombreuses ruelles et dédales où il est bon de se perdre, et vous tomberez aussi sur de nombreux temples. Vous pouvez tout faire à pied si vous êtes en bonne forme, commencez tôt le matin car les sites ferment en général à 17 heures.

Chemin des philosophes. C’est un chemin bordé de temples et cafés, je ne l’ai pas fait car j’ai eu un contre temps quand j’ai voulu y aller. Je le regrette. Son nom fait référence à un philosophe qui prenait souvent ce chemin.

Entrée gratuite

Ouvert 24h/24

Ginkaku-ji, le pavillon d’argent. Les jardins autours sont magnifiques, il y a une allée de bambous aussi un jardin japonais de mousses.

Entrée 500 yens

8:30 – 17:00

Parc de Maruyama

Entrée gratuite

Ouvert 24h/24

Ishibe-Koji alley : petite rue de maisons traditionnelles authentique et bien préservée qui reflète un japon ancestral. 

Sannenzaka-Koji : rue commerçante de style ancien, promenez-vous dans les petites rues aux alentours.

Kiyomizu-dera, temples rouges et blancs très beaux, ainsi qu’une partie en bois. Il y a des frais d’entrée que je n’ai pas payé car je me suis contentée de voir de l’extérieur. Au pied de ce temple, vous pouvez manger dans le restaurant que vous verrez dans le carrousel d’images ci-dessous. C’est un complexe bouddhiste d’où vous aurez une belle vue sur la ville.

Entrée 400 yens

6:00 – 6:00

Otani hombyo mausolée

Entrée gratuite

Ouvert 24h/24

Gion, un quartier fameux de Kyoto qui a été érigé au moyen-âge.

Kennin-ji (500 yens,), le plus ancien temple zen de Kyoto dans le quartier de Gion.

Entrée 500 yens

10:00 – 16:30

Rue Hanamikoji et alentours. Gion est aussi le quartier des Geisha, si vous allez dans la rue Hanamikoji vers 17h, vous pourrez sûrement en apercevoir. Promenez-vous dans les petites rues du quartier.

Au Mont Kurama

Au niveau du mont Kurama, en dehors de Kyoto mais accessible en bus, il y a un coin assez mystique et mystérieux. La marche depuis l’arrêt de bus jusqu’au Shrine m’a fait traverser un petit village. 

Yuki Shrine. Ce n’est pas le temple en lui-même mais la marche pour y arriver que je trouve intéressante. Vous pouvez y faire une randonnée dans la forêt pour arriver au.

Entrée du parc gratuite.

Kurama onsen (bains chauds) qui se situe en pleine forêt un peu plus haut que le shrine.

Entrée 1000 yens soit environ 8,5€.

 

10:30 – 19:20

Pour retourner au bus depuis le onsen, j’ai pris un petit train (il me semble que c’était gratuit car organisé par le onsen) et ce train s’est éteint de l’intérieur et allumé de l’extérieur (il faisait nuit) afin que l’on profite du spectacle des feuillage de l’automne d’une manière très originale. C’était un spectacle enchanteur, malheureusement mon unique photo ne reflète en rien la réalité. Je suis montée dans ce train car on me l’a proposé mais sinon pour reprendre votre bus vous pouvez marcher c’est tout proche. 

Uji

Uji est la capitale japonaise du thé. Je n’y ai passé qu’une journée, deux fois. Je vous recommande fortement d’assister à la cérémonie du thé qui a lieu quelquefois par jour à bas prix. Aussi, c’est une petite ville japonaise très calme où il fait bon vivre et il est agréable de s’y promener dans la nature. Vous pouvez tout faire à pied à Uji.

Comment y aller depuis Kyoto

Depuis Kyoto, prenez le train depuis la station, en fonction du train que vous prenez le trajet met entre 20 et 30 minutes. Avec la Nara Line, le prix est de 240 yens soit environ 2€.

Que faire

Taihoan tea house, cérémonie du thé pour expérimenter la cérémonie du thé à petit prix. Pour 500 yens (moins de 5€), on vous fait vivre la cérémonie du thé japonaise dans les règles de l’art, à la fin vous buvez votre thé en dégustant une friandise qui se marie avec. Dans la salle d’attente avant qu’on vous fasse passer à la cérémonie, vous avez un distributeur gratuit de thé matcha. Allez-y dès le matin afin d’assurer votre place, ils ouvrent à 10h. Je l’ai fait deux fois, en 2017 et 2019, je n’ai jamais réservé j’ai à chaque fois pris sur place. 

Faites des promenades à travers les points et la rivière

Byodo-in. (C’est un temple bouddhiste très reconnu, ses jardins sont très beaux et il y a un musée intégré.

Entrée 600 yens

8:30 – 17:15

Osaka

Osaka est une des plus grandes villes du pays. Ce n’est pas ma préférée, mais il y a quand même des bonnes sorties à faire.

Où dormir

Umeda dormitory. 22,5€ la nuit chambre double (deux lits superposés) avec salle de bain et cuisine commune (la douche coûte 100 yens soit un peu moins de 1€ pour un temps limité). Il y a des chambres doubles moins chères mais vraiment minuscules, ça ressemble plus à un placard.

Que faire

Château d’Osaka et son parc, incontestablement le plus beau spot de la ville de mon point de vue.

Umeda Sky building. Si vous voulez avoir une vue sur la ville, allez-y, mais vous pouvez le faire sans payer. Allez dans le bâtiment, allez dans les ascenseurs des employés, et montez le plus haut possible. 

Dotonbori, quartier de restaurants, rue populaire le long du canal, avec nombreux divertissements.

Quartier de Shin-Sekai, c’est le « nouveau monde » d’Osaka, quartier crée pour incarner la joie de vivre.  

Mangez des Takoyaki, petites boules fourrées de poulpe avec une sauce sucrée dessus, c’est une spécialité d’Osaka que vous trouverez partout.

Nara (une journée)

Nara fut la première capitale fixe du Japon. La ville comprend de nombreux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est facile d’y aller à la journée depuis Osaka ou Kyoto. Sans parler des milliers de cerfs qui s’y promènent, c’est un des attraits principaux de la ville.

Comment y aller depuis Osaka

En fonction de là où vous vous trouvez dans la ville, vous n’allez pas partie de la même gare et donc pas prendre le même transport. Ce que je vous conseille c’est de regarder votre trajet en transports avec google.map, l’itinéraire et le prix vous sera indiqué. En moyenne, vous devriez payer entre 700-800 yens l’aller simple en train (environ 6€) et le trajet met environ 45 minutes.

Comment y aller depuis la gare de Kyoto

Prenez la Kintetsu-Kyoto Line, le trajet direct coûte 640 yens soit environ 5,3€ et met environ 45 minutes.

Que faire à Nara

Parc de Nara-Koen. Parc public avec des daims, temples dont des sanctuaires shinto, restaurants, musées, petites randonnées. Ce parc est immense. Vous pouvez facilement y passer la journée.

Quartier de Naramachi. C’est un quartier traditionnel avec des petites ruelles, c’est l’ancien quartier commerçant de Nara, il y a aussi des anciennes maisons japonaises en bois.

Promenez-vous en ville.

Conclusion sur le Japon et budget.

Comme vous avez pu le constater sur les photos de cet article, le Japon est un pays riche en histoire et en culture. Il y a une multitude de choses à voir et à faire, d’expériences, il faudrait une vie pour tout explorer. Malheureusement je n’y ai jamais passé assez de temps pour pouvoir prendre mon temps mais c’est un rêve pour moi d’y rester une fois plusieurs mois.

Concernant le budget, le tableau ci-dessous correspond à la troisième fois où je suis allée au Japon, lorsque nous étions deux et que nous y avons passé deux semaines. Les dépenses sont donc pour deux personnes pour 2 semaines. La troisième fois, je n’ai quasiment pas fait de sortie payante. En même temps, il y a beaucoup de choses à faire gratuitement. Par exemple, concernant les temples, l’extérieur est souvent très beau et il ne me semble pas nécessaire d’aller à l’intérieur (ça dépend vraiment ce que vous recherchez). 

Laisser un commentaire

Translate »