Un mois en Inde

Menu

    1. Introduction
    2. Une semaine au Kerala – Kochi, Alleppey, Munnar
    3. Goa
    4. New Delhi
    5. Himalayas – Manali, Dharamsala
    6. Chandigargh
    7. Agra
    8. Rajastan – Pushkar, Jaipur
    9. Budget et Conclusion

Tout ce qu’il faut savoir avant de partir : visa, comment s’habiller, comment se déplacer … cliquez ici pour voir mon article à ce sujet. 

L’Inde reste à ce jour un des plus beaux voyages que j’ai effectué. C’est un pays où tous vos sens sont constamment en éveil : entre les odeurs d’encens un peu partout, le bruit constant, les animaux qui se baladent dans la rue, les tuktuk, les tenues colorées des habitants, les vendeurs qui vous appellent, la fumée qui s’échappe des échoppes de nourriture, la gastronomie succulente, les bazars, … on en prend pleins les yeux au quotidien, à la minute. Ça ne s’arrête jamais, ça foisonne. Il y en a pour tous les goûts, vous pouvez passer des champs de thé et backwaters du Kerala aux plages longues de sable blanc de Goa aux montagnes froides et enneigées de l’Himalaya à la majestueuse Agra jusqu’au désert du Rajastan. Pas le temps de s’ennuyer en Inde. Suivez mon parcours d’un mois qui vous emmène au travers de ces paysages. 

1ère étape – Une semaine dans Le Kerala dans le Sud

Le Kerala est une région dans le Sud de l’Inde, connue entre autres pour ses backwaters et ses cultures de thé. Pour moi ce fut un grand coup de cœur tellement la nature était luxuriante et la population chaleureuse. Je ne peux que recommander d’y aller. Aussi, c’est la région où j’ai le mieux mangé.

Comment y aller

Aéroport de Kochi à la ville

Kochi (ou Cochin) est la plus grande ville du Kerala et donc il y a de grandes chances que, comme moi, vous y atterrissiez.

  •  Vous pouvez prendre un taxi prépayé pour 1300 Rp ( soit environ 16,5€)
  • Il y a un bus local pour 80 Rp mais le service se termine à 21h 

J1 Kochi

Où dormir : Je vous recommande pour vous loger Roses Garden homestay, très bien située, grande chambre double avec clim, salle de bains privée et petit déjeuner copieux inclus pour 9,5€.

Où manger : Nous avons mangé dans un très bon restaurant à prix raisonnable qui s’appelle Malabar Grill.

Que faire : Nous avons passé une journée à Fort Kochi, nous y avons visité la vieille ville et notamment l’ancienne synagogue, un marché d’épices (vous en avez un peu partout). Vous pouvez simplement déambuler au hasard des rues pour vous imprégner de la douceur de vie de Kochi. Le soir au coucher du soleil, allez voir les Chinese Fishing Nets, ces grands filets de pêche à perte de vue ne vous laisserons pas indifférents. 

J2/3 Alleppey

Départ de Kochi tôt le matin pour aller vers Alleppey afin de découvrir les backwaters.

Trajet Kochi – Alleppey

Depuis Roses Garden Homestay, allez à la station de bus qui est à 15 minutes de marche. La station est à proximité des Chinese Fishing Nets. Vous pouvez aussi prendre ce bus au niveau du boulevard Amaravathi si c’est plus proche de votre hôtel. Prenez donc ce premier bus pour BOT Bridge qui met environ 25 minutes. De là, vous trouverez un second bus pour Allepey. Le trajet a coûté environ 85 centimes entre le premier et le second bus.

Où dormir

Arrivés à Allepey, nous avions réservé un homestay qui s’appelle Peaceful Lake. Il est situé au calme au bord du canal. 8€ la nuit la chambre double. Pour y accéder depuis la station de bus, vous marchez 5 minutes jusqu’à la station des bus boats (face à un grand bâtiment blanc), de là vous demandez le bus boat pour Nursey Jetty ou Zero Jetty. Le trajet dure 10 minutes et coûte seulement entre 4 et 7 Rp. Vous aurez ensuite 5 minutes de marche jusqu’à l’hôtel.

Où manger

A proximité de l’hôtel (sortez de l’hôtel, lorsque vous êtes dos à l’entrée tournez à droite et marchez environ 5 minutes), il y a un restaurant local qui sert des repas pour seulement 50 Rp (environ 0,7 cts). 

Que faire

Le premier jour nous avons fait des aller et retour en busboat qui nous ont déjà permis de découvrir un peu des backwaters. Le soir même, nous avons rencontré un jeune homme qui nous a proposé de nous faire un tour de 2h dans les petits canaux pour 500 Rp (6,5€) à deux.

Le lendemain matin, nous avons donc retrouvé cette personne, nous avons pris le thé chez lui avec sa famille, et son père nous a fait voir les petits canaux, le paysage était enchanteur. Nous avons donc découvert les backwater en combinant le tour de ce jeune homme et les nombreux trajets que nous avons fait dans les busboat pour rejoindre différents lieux. Si vous voulez le contacter pour organiser la sortie, son numéro est le +919496733969. Aussi, il était en train de construire un homestay donc vous pouvez combiner logement et sortie avec lui. Si vous le souhaitez, il y a aussi un bateau gouvernemental qui vous fait le tour à prix défiant toute concurrence. Renseignez-vous directement au jetty du centre-ville.

J4/5/6 Munnar

Trajet Alleppey – Munnar

Pour rejoindre Munnar depuis Alleppey, nous avons pris le bus de 4h30 du matin (183 Rp soit 2,3€) afin d’éviter la chaleur et la circulation. Nous avons pris un tuktuk pour nous rendre à la gare routière puisque si tôt le matin il n’y a pas encore de busboat. Nous avons payé 100 Rp (1.2€). Le bus a mis 5 heures pour arriver, et je dois dire que la conduite en Inde est très sportive, accrochez-vous. Restez éveillés avant d’arriver à Munnar car le paysage est magnifique, asseyez vous de préférence du côté droit pour profiter pleinement des paysages. Nous sommes donc arrivés à 9h30.

Où dormir

Nous sommes allés à JJ Cottage qui est bien placé. Pour 9€ vous avez une chambre double avec SDB privée. Pour vous y rendre, vous pouvez prendre un tuktuk depuis la station de bus pour 40 Rp. Sinon, lorsque vous êtes dans le bus qui vous amène à Munnar, restez connecté à votre GPS car le bus passe à côté de l’hôtel et vous pouvez demander à descendre un peu où vous voulez. Cela vous évite d’aller jusqu’à la station de bus et prendre un tuktuk.

Où manger

A côté de l’hôtel il y a de bons petits restaurants pas comme par exemple le Sree.

Je vous conseille de tester le Rapsy Restaurant, il est excellent, bon marché et en plus ils ont un menu détaillé avec photos, ce qui est très pratique quand on ne connaît pas les plats (centre ville).

Que faire

Les champs de thé sont à distance piétonne.

Le premier jour, nous n’avons pas fait grand-chose si ce n’est nous promener dans le centre-ville de Munnar. Le centre est à environ 25 minutes de marche de JJ Homestay. 

Ensuite, nous avons fait une randonnée entre champs de thé et montagnes, pendant 4h, sans guide. Pour vous y rendre, il faut prendre ce chemin (cf. photo). 

Cependant, la plupart des personnes prennent des guides locaux ou partent en sorties organisées. Les hôtels proposent randonnée à la demi-journée pour 600 Rp par personne (avec petit déjeuner) et 1000 pour la journée entière avec le déjeuner inclus.  L’office du tourisme (environ 10 minutes à pied de l’hôtel) propose aussi des packages à prix intéressant.

Le paysage était luxuriant, vous ne devez pas passer à côté de cette sortie si vous allez dans le Kerala. Les champs de thé sont d’un vert incroyable et vous les voyez à perte de vue.

Le lendemain, nous avons décidé de louer un Rickshaw (Tuktuk) pour 800 Rp la journée. Nous sommes allés jusqu’à Top Stations qui est un point de vue sur la vallée à 37km de la ville, en faisant de nombreux arrêts sur la route, dont des barrages, un village et l’avantage c’est que nous pouvons nous arrêter où on veut et rester le temps que l’on veut. Les hôtels vous proposeront 1200 Rp pour le même service, il vaut mieux donc sortir dans la rue et négocier un tuktuk sur place.

J7 Munnar et trajet pour Goa

Ce jour là nous avions décidé de quitter Munnar, nous nous sommes rendus dans une agence pour réserver un train pour Goa. Si vous êtes dans une ville où il y a une gare, mieux vaut réserver là-bas cela évite la commission des agences. Vous pouvez aussi réserver en ligne mais pour créer un compte il faut un numéro de téléphone indien.

Nous avons donc réservé un billet de train Aluva-Goa pour le soir même. Aluva se trouve à 4h de route de Munnar. Le billet de bus coûte 94 Rp par personne. De Aluva nous avons pris le train pour Goa, en sleeper class qui est la classe la plus populaire. Le trajet nous a coûté 8€ pour 13h en train couchette. Il n’y avait pas d’autre classe disponible, en effet, soit elles étaient déjà réservées, soit elles étaient hors de notre budget. On nous a déconseillé la sleeper class car il n’y a aucune sécurité, mais finalement nous avons aimé l’expérience. Le confort est rudimentaire.

GOA

Le train nous dépose à la gare de Madgaon.

Nous n’avions rien réservé et nous étions éprouvés de notre voyage qui aura duré 24 heures. Nous avons réservé un hôtel à 10km de la gare dans le quartier de Majorda. A la sortie de la gare, les tuktuk demandaient 300 Rp, nous avons marché un peu pour en trouver un à 250. Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez prendre un train de Madgaon à Majorda Jonction. Cela est beaucoup plus économique mais il n’y en a pas beaucoup. On a aussi découvert plus tard qu’il y a une station de bus à 20 minutes de marche de la gare, avec des bus fréquents pour Majorda, pour seulement 15 Rp.

L’hôtel que nous avons trouvé est une très belle surprise, chambre immense, eau chaude, clim, balcon avec vue sur les cocotiers, frigo, très propre et literie de qualité pour 12€ la nuit soit 899 Rp. Le nom est John’s Highland Comfort. Il se situe à 15 minutes de marche de la plage via un chemin bordé de verdure et cocotiers. De plus, Majorda est au calme, loin de la horde de touriste de certaines autres plages de Goa. Comme nous voyageons depuis 3 mois environ, nous avons forcément des moments de fatigue et de flemme. Pour Goa, nous avons donc passé 5 jours dans le même hôtel, dans le même quartier et nous n’avons pas visité grand-chose. C’était relaxation totale, et ça fait du bien. Majorda est un petit village où il fait bon vivre, Il n’y a pas grand-chose à faire, c’est juste reposant. Vous pouvez aller à la plage, marcher dans la nature entre les cocotiers et admirer les animaux, c’est très beau et relaxant. La plage n’est pas exceptionnelle du tout, mais la marche est sympa.

Si vous souhaitez manger dans un resto économique, il y a le Tapa Tapa. Cependant, l’hygiène laisse à désirer. 

Deux journées à New Delhi

Accès

De Goa à Delhi, nous avons pris un vol avec la compagnie Spice Jet. La durée du vol est de 3h. De l’aéroport de Delhi vous pouvez accéder au centre en prenant le métro pour 60 Rp. C’est rapide et économique.

Se déplacer

Le métro est très bien et les tickets ne coûtent vraiment rien. Vous achetez un jeton au guichet qui vous permet d’accéder aux lignes et vous aurez besoin de ce jeton pour sortir aussi. Il faut toujours soumettre ses affaires au contrôle sécurité afin d’accéder au métro.

Vous pouvez aussi vous déplacer en Rickshaw, prix à négocier.

Uber est disponible à Delhi.

Arnaques

Attention, à Delhi de nombreuses personnes essaieront de vous arnaquer. Par exemple, vous vous dirigez vers votre hôtel pour la première fois et on vous dit qu’il est fermé ou n’existe plus afin de vous vendre un autre. Ou vous vous apprêtez à aller à la gare pour acheter un billet de train et on vous dit qu’aujourd’hui les guichets sont fermés afin de vous amener vers une agence. On vous dit qu’on vous dirige vers une agence gouvernementale alors qu’on vous amène dans un commerce. Aussi, dans une agence, on peut vous dire que telle route est fermée à cause de météo afin de vous vendre un tour vers une autre région. Il faut toujours être sur ses gardes.

Où dormir

UNV Hostel – environ 6€ la nuit chambre double avec salle de bain privée. Très bien placé. à distance piétonne de la gare et du métro, près du centre-ville.

Visites

          Quartier du grand bazar près de la gare. C’est un peu le centre de Delhi et là que je me suis logée. J’ai beaucoup aimé flâner dans les rues et voir les différents métiers s’y dérouler ainsi que le folklore indien. Il faut absolument y passer.

          Mosquée Jama Masjid. C’est une ancienne mosquée vraiment magnifique. Elle a été finie en 1656. Le dimanche c’est très animé car il y a un grand marché face à cette mosquée. L’entrée est gratuite mais ils vous font payer 300 Rp (3,9€) par appareil photo ou téléphone. Si vous êtes deux et que vous ne voulez pas payer, n’y allez pas en même temps. L’un reste dehors avec les affaires et l’autre attend son tour.

          Fort Rouge : monument emblématique de la ville que je n’ai pas fait. La queue était interminabl

–     Qûtb Minar. C’est le minaret indien le plus haut. La construction s’est terminée en 1220. Autour du minaret, il y a des vestiges le tout dans un parc fermé. C’est un site touristique très fréquenté. L’entrée coûte 500 Rp (environ 6,5€). Si vous ne pouvez pas payer l’entrée, faites tout le tour et essayez de monter sur des murs pour voir l’intérieur. Dans le même quartier que le minaret, il y a plusieurs mausolées, laissés à l’abandon. Donc n’hésitez pas à aller les découvrir.

L’Himalaya, de Manali à Dharamsala

Manali

Nous avons décidé de rechercher un peu de fraîcheur et de montagnes, quel meilleur endroit en Inde que l’Himalaya pour cela.

Comment s’y rendre

Depuis Delhi, vous pouvez prendre le bus de nuit en semi-sleeper et clim.

Il met 13h et coûte à partir de 650 Rp (8€) sur le site rebus.com. Il était plus économique de prendre celui du site redbus.in que d’acheter le billet directement à la gare routière. A la gare, c’était des bus gouvernementaux et pour la même classe de bus, on nous proposait le billet à 1600 Rp soit plus du double. Si vous n’arrivez pas à réserver en ligne sur redbus, faites comme nous : vérifiez au préalable qu’il reste de la place dans le bus et rendez vous directement à la station de pick-up. Vous paierez en espèces dans le bus. Faites une capture d‘écran de tarif afin qu’on ne vous demande pas plus.

Où manger

Si vous vous logez près de la vielle ville et cherchez un restaurant très bon et bon marché allez à Luxmi Tea Stall. C’est le moins cher que j’ai trouvé, c’est une dame qui prépare les repas avec sa fille et tout est fraîchement préparé sur place. Et surtout c’est très bon.

Où se loger

Hôtel Manali Top Inn & Café. Pour 8€ la nuit, nous avions une grande chambre double avec salle de bain et eau chaude, petit balcon avec super vue et petit déjeuner inclus. Nous avons beaucoup aimé cet endroit car c’est au calme avec un beau paysage et le personnel est au top. Par contre il y a une montée assez raide pour y arriver. Vous pouvez manger à l’hôtel les prix sont raisonnables vous pouvez avoir un repas pour 1,5€.

Que faire

Nous avons passé le plus clair de nos journées à faire des petites randonnées. On s’est inspiré des conseils d’un employé de l’hôtel. Il y a pleins de petits sentiers de randos à faire à travers la forêt et la montagne. Nous avons décidé de poser nos bagages plusieurs jours à Manali car après la chaleur des autres villes, cela nous a fait du bien de retrouver un temps frais et sortir nos doudounes. 

Dharamsala, la ville du Dalaï-Lama

Dharamsala est la ville où réside le Dalaï-lama, et elle est peuplée de nombreux tibétains. Elle a donc une culture à part-entière.

Comment s’y rendre

Pour aller de Manali à Dharamsala, nous avons pris un bus de nuit en classe A/C semi sleeper (clim et sièges qui s’abaissent). Nous avons trouvé ce trajet sur redbus.in et notre hôtel nous a aidé à le réserver en appelant la compagnie de bus. Nous avons payé 750 Rp/personne soit 10€. Le rickshaw de notre hôtel à la station de bus de Manali nous a coûté 150 Rp (2€) mais nous avons marché 3 minutes avant de le trouver. Nous sommes arrivés à Dharamshla un peu avant 5h du matin.

Où se loger

Sachez que la plupart des touristes ne se logent pas à Dharamshala même mais à Mcleod Ganj, une ville à 6km de Dharamshala car c’est là que se trouvent la plupart des visites. Lorsque nous sommes arrivés à 5h du matin, nous avons pris un taxi pour 300 Rp (4€) que nous avons partagé avec 3 autres personnes. Arrivés à McLeod Ganj, la ville dormait encore. Si vous ne voulez pas comme moi errer dans les rues à l’aube et même marcher jusqu’à la ville à côté (Bhagsu) à une heure si matinale, réservez une chambre avec réception 24H.

A Mcleod Ganj, c’est là que se trouve le temple du Dalaï-Lama. Il y a beaucoup d’activités dans cette ville animée, nombreux restaurants, cafés, bars, magasins… Si vous voulez être plus au calme et plus proches des sentiers de randonnée, vous pouvez vous loger dans la ville de Bhagsu qui est à 30 minutes de marche de Mcleond Ganj.

A Bhagsu je me suis logée à l’hôtel OYO 4751 Hotel Akashdeep pour 10€ la nuit avec petit-déjeuner.

A Mcleodganj, je me suis logée à l’hôtel Tibet World pour 7€ la nuit. Tibet world est en réalité une ONG qui œuvre pour l’éducation des populations locales. J’en parlerai plus bas.

Que faire

          Chutes de Bhagsu : il y a une petite marche à faire, la chute est vraiment sympa. Si vous voulez continuer la marche, montez en direction du Shiva café, continuez à monter pendant environ 40 minutes jusqu’à un viewpoint. La marche vaut le coup et sur la route il y a une petite cabane tenue par un jeune homme qui y vit où vous pourrez boire un thé ou autre, manger des nouilles ou des snacks. Il a mis des couvertures au sol pour qu’on soit à l’aise dans son humble demeure.

          Trek du Trund Hill. C’est une Randonnée que vous pouvez faire en une journée, mais si vous le souhaitez pour rendre la sortie plus sympa vous pouvez passer la nuit au sommet à 3200 mètres. Il y a un camp où vous pouvez louer tentes et sacs de couchages apparemment pour 10€. Je ne l’ai pas fait car le jour où nous devions y aller il pleuvait trop fort, et le lendemain aussi. Mais j’avais lu des blogs qui disaient que la montée se fait entre 4 et 6 heures en fonction du niveau de chacun. Il paraît que la vue d’en haut est magnifique, et il y a différentes échoppes sur la route pour manger. Aussi, je vous conseille de vous loger à Bhagsu la veille du départ car c’est là que se trouve le commencement du sentier. Vous gagnez 30 minutes de marche par rapport à Mcleodganj.

          Tibet World pour diverses activités :

Ø  Yoga : cours de yoga pour 200 Rp (2,6€) pour 1h30

Ø  Soirée Folklore Tibétain les vendredi soir avec danses, chants, musiques et histoire. Ils offrent des douceurs tibétaines ainsi que du thé. Entrée 250 Rp (3,2€)

Ø  Volontariat : ils ont toujours besoin de volontaires pour enseigner le français, l’anglais, l’allemand et le chinois

          Tushita meditation Center : du lundi au samedi de 8h à 9h puis 9h à 10h, il y a des cours gratuits de méditation

Chandigarh, ville verte et carrée

La ville

Chandigarh n’est pas une étape incontournable à mon sens, mais nous nous sommes dit pourquoi pas couper la route par là. Et nous n’avons pas été déçu. C’est une ville indienne vraiment différente des autres. Elle est très verte, il y a de nombreux parcs urbains. Aussi, l’urbanisme est très « carré », fait de « blocs ». Il y a beaucoup de cyclistes et il y fait bon vivre. Nous n’avons rien visité de particulier, nous avons juste flâné dans cette ville moderne.

Pour y accéder depuis Dharamsala, nous avons pris un bus local très inconfortable pendant 7h que nous avons payé 600 Rp/personne (presque 8€). 

Retour à Delhi une journée

Depuis Chandigarh, il y a beaucoup de bus qui partent à Delhi toute la journée. Nous avons payé 580 Rp/personne (7.5€), c’est un peu cher mais après l’expérience du bus de la veille nous avons décidé d’en prendre un plus confortable. Nous l’avons pris depuis la station de bus du district 17.

Agra la magnifique

Voulant absolument voir le Taj Mahal, nous nous devions de passer par Agra. En dehors de ce monument emblématique, cette ville regorge de petits joyaux par-ci par-là. Nous avons passé deux jours à déambuler à travers ses petites rues et nous avons visité quelques monuments en plus du Taj. L’architecture de la vieille ville est magnifique, on se croirait dans Aladdin. Donc si vous passez par Agra, ne vous contentez pas de voir le Taj Mahal.

Comment y aller

Pour aller à Agra depuis Delhi, nous sommes allés à une gare routière, et finalement nous avons suivi des particuliers qui nous ont interpellé dans la rue car leur tarif était moins cher. Sinon, vous pouvez utiliser redbus.com ou prendre le train. Notre bus a coûté 300 Rp/personne (4€).

Où se loger

Rhine Hostel. Pour vous loger, je vous conseille de prendre une chambre du côté Est du Taj Mahal. Il y a de nombreux hôtels budget. Nous sommes allés au Rhine Hostel. Chambre privée avec SDB pour 5€ la nuit à 15 minutes de marche de la porte Est du Taj Mahal. Si vous ne voulez pas marcher, allez sur le parking Shilp Gram qui est connu, et prenez la navette gratuite pour le Taj Mahal.

Visites

         Taj Mahal. Nous y sommes allés à 5h du matin afin d’éviter la file et d’assister au lever du soleil. En faisant le tour du Taj, vous pouvez trouver des coins où il n’y a personne, pour faire une photo tranquille avec le monument. Nous avons payé l’entrée 16€.

          Jama Masjid – très belle mosquée

          Grand Marché autour de Jama masjid

          Baby Taj Mahal

          Chauburji

–      The Chini-Ka-Rauzah – un ancien monument à l’architecture intéressante, et point de vue sur la rivière

Le Rajastan, pour finir en beauté

Pushkar

Pushkar est une petite ville paisible dans le désert du Rajastan, c’est aussi un haut lieu de pèlerinage pour les Hindou. Nous avons assisté tôt le matin sur le lac de Pushkar à des bains rituels.

Comment y aller

Pour aller vers Pushkar depuis Agra, nous avons trouvé un bus de nuit sur redbus.in. Dans le bus nous avions la clim et un lit pour seulement 600 Rp (env. 6.7€) pour 8 heures de route. Il n’y a pas de bus direct Agra-Pushkar, il faut prendre le bus pour Ajmer qui est à 15km de Pushkar. Arrivés à Ajmer, prenez un bus local pour 20 Rp (0,25€).

Où se loger

One Light Hostel. Je suis allée dans un hôtel nommé One Light Hostel. Il est situé à 5 minutes de marche du centre-ville et 3 de la station de bus. Pour 4€ j’ai eu une chambre double avec Salle de bain privée et ventilateur. L’hôtel dispose d’une piscine, ce qui peut être pas mal vu la chaleur dans le Rajastan.

Que faire

Je n’ai pas listé toutes les choses à visiter car Pushkar est très petit, nous avons simplement flâné dans les rues et visité les temples que l’on voyait sur la route. Aussi, il faut passer au lac. Les bains rituels que nous avons vu tôt le matin du 22 avril valaient vraiment le détour. 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Jaipur

Pour rejoindre Jaipur depuis Pushkar, nous avons à nouveau utilisé redbus.in et avons eu un bus climatisé pour 250 Rp/pers. (3,2€).

Logement 

Hotel Vaishanavi – nous sous sommes logés cet hôtel qui est sans doute L’un des l’hôtels les plus propres que nous ayons eu en Inde. Pour 6€, chambre double avec salle de bain privée dans une rue calme ce qui n’est pas de refus vu le vacarme de la ville.

Se déplacer : 

Vous pouvez prendre les rickshaw en ville mais il faut bien négocier. Uber est souvent moins cher. Le plus économique reste encore de prendre les bus locaux qui sont un peu partout.

Où manger : 

quand vous sortez de l’hôtel, prenez à droite et longez la rue jusqu’au croisement là tournez à gauche puis prenez la première à droite (après avoir traversé la route). Continuez tout droit et un peu après le restaurant de pizza il y a un petit restaurant local bon et pas cher.

Que faire :

          Fort d’ambre. Pour y aller depuis l’hôtel, nous avons pris un bus local et nous avons payé 20 Rp. Par personne. Nous ne sommes pas entrés à l’intérieur, mais la vue de l’extérieur est vraiment magnifique. En face de l’entrée, il y a des escaliers que vous pouvez monter et vous aurez une vue de haut du Fort. C’est une des plus belles vues que j’ai eu un Inde. Om se croirait presque sur la grande muraille de Chine. Entrée 500 Rp (6,5€).

          Hawa Mahal Palais des vents. Il est situé dans la ville rose. Bâtiments aux centaines de petites fenêtres, image emblématique de Jaipur. A voir de jour comme de nuit. Entrée 200 Rp. (2,6€).

          Les marchés. A proximité du Palais des vents, il y a de nombreux marchés où vous pouvez déambuler et faire vos achats.

Il y a beaucoup plus de monuments à faire, mais nous n’avons fait que ceux-là. Si vous le souhaitez, j’ai lu sur un blog que pour 1000 Rp (13€) vous pouvez acheter un pass qui vous donne accès à tous les monuments. Cependant, nous avons vu pleins de belles choses en déambulant dans les rues de la ville rose, je vous conseille donc de faire ça.

Budget et Conclusion sur l’Inde

Vous allez voir ci-dessous en image le budget détaillé de notre mois passé en Inde. Tous les prix indiqués sont pour deux personnes, donc divisez à chaque fois par deux pour connaitre le prix par personne. Vous pouvez voir que nous avons dépensé en tout et pour tout en moyenne 26,82€ par jour soit 13,41 par personne par jour. La plus grosse dépense est un vol que nous avons pris de Goa à la capitale qui nous a coûté 152€ pour les deux billets (réservés la veille du départ). Vous avez aussi les informations sur les hôtels où nous sommes allés. Le mois nous a donc coûté à deux 831€ sans nous priver. 

Après avoir passé un mois en Inde, j’étais vraiment triste de quitter ce pays dont je me suis fortement attachée. Je ne me lassais pas d’observer la vie quotidienne des populations locales habillées de leurs tenues traditionnelles colorées. Le pays et très grand et joui d’une importante diversité culturelle et de paysages, ce qui rend le voyage encore plus riche. De plus, c’est un des pays les moins chers où j’ai eu l’occasion de voyager et on y mange comme des rois. Aussi, les indiens sont très gentils et hospitaliers. Il y a néanmoins des petits désagréments à ajouter, notamment le manque d’hygiène, les regards insistants de certaines personnes et la pauvreté. Cependant, ça fait partie du voyage. Donc si vous hésitez à aller en Inde, foncez. Je n’ai même pas été malade une seule fois et pourtant je ne fais vraiment pas attention aux endroits où je mange. Mais je recommande quand-même de faire gaffe. Pour les filles seules, sachez que j’ai croisé de nombreuses filles y voyageant en solo. Cependant, vous devrez faire beaucoup plus attention, comme partout.

Cet article a 4 commentaires

Laisser un commentaire

Translate »
×
×

Panier